Refus de Priorité à un piéton

/Refus de Priorité à un piéton
Refus de Priorité à un piéton2018-10-18T11:24:02+00:00

DROIT PÉNAL ROUTIER –  BENEZRA AVOCATS

REFUS DE PRIORITÉ À UN PIÉTON

Refus de priorité à un piéton : la règle et les sanctions ?

benezra avocats, Maître Michel BENEZRA, 13 ans expérience, spécialisé en droit automobile

Tout conducteur est tenu de céder le passage, au besoin en s’arrêtant, au piéton s’engageant régulièrement dans la traversée d’une chaussée ou manifestant clairement l’intention de le faire ou circulant dans une aire piétonne ou une zone de rencontre.

Le fait, pour tout conducteur, de ne pas respecter les règles de priorité fixées au présent article est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe.

Tout conducteur coupable de cette infraction encourt également la peine complémentaire de suspension, pour une durée de trois ans au plus, du permis de conduire, cette suspension pouvant être limitée à la conduite en dehors de l’activité professionnelle.

refus de priorité piéton, contester pv refus de priorité piéton, modele de lettre de contestation refus de priorité piéton, contestation refus de priorité piéton, avocat refus de priorité piéton, contester avec avocat refus de priorité piéton

Cette contravention donne lieu de plein droit à la réduction de six points du permis de conduire. (nouveauté du décret de septembre 2018 !)

Vous défendre ? – Refus de priorité à un piéton …

L’automobiliste, verbalisé pour un refus de priorité à un piéton n’aura pas d’autres choix que de contester, compte tenu du nombre de points retirés désormais pour cette infraction (6 points), autant que pour un homicide involontaire !

Une règle est à retenir néanmoins, c’est en matière de contravention, le PV fait foi jusqu’à preuve du contraire.

Mais qu’est ce qu’une preuve contraire ?

– Un écrit (texte, règlement, loi, arrêté préfectoral…)

– Des témoins des faits

ATTENTION : Compte tenu des enjeux, n’hésitez pas à prendre des photos, à recueillir des témoignages (prenez les identités et téléphone)

Arguments de droit ? Le cabinet soulève depuis quelques années plusieurs arguments et ces derniers sont toujours d’actualité puisque seul le nombre de points a augmenté et la possibilité de constater l’infraction par vidéo-verbalisation mais en aucun cas la nature de l’infraction a été modifiée…

CONTESTER UN PV DE REFUS DE PRIORITÉ, AVEC UN AVOCAT

L’avocat réceptionne votre avis de contravention pour refus de priorité à un piéton (ou AFM amende forfaitaire majorée), rédige un recours en exonération (courrier de contestation) et l’adresse au service concerné pour votre compte.

– Si le recours est un succès, l’affaire en reste là et vous ne perdrez pas de point – Parfois, le cabinet obtient la re-qualification de l’infraction de refus de priorité à un piéton en simple “redevable” de l’amende, c’est à dire que vous payerez l’amende mais que vous ne serez pas débité des points sur votre permis de conduire.

– Si le recours échoue, l’affaire est renvoyée devant le tribunal de Police compétent et l’objectif du cabinet sera de transformer l’infraction de refus de priorité à un piéton en simple amende “redevable”

L’intervention à un coût, celui du temps passé sur votre dossier (rédaction de l’acte, gestion administrative au cabinet, représentation à l’audience…).

Si vous avez le temps, si l’informatique est votre ami, vous pouvez tenter de contester seul, avec quelques armes (cf contester seul un refus de priorité à un piéton)

CONTESTER SEUL, UN PV DE REFUS DE PRIORITÉ À UN PIÉTON

A l’heure où les robots remplacent progressivement les humains et où internet et ses autos se développe à une vitesse folle, le cabinet ne pouvait pas ne pas proposer un processus de contestation de l’infraction de “refus de priorité à un piéton” de type DIY (Do it Yourself).

Me Benezra est l’auteur d’un guide de type DIY, do it yourself, en matière de contestation des infractions routières (avec des modèles d’argumentaires et de lettres de contestation).

Si l’opération peut apparaître complexe aux premiers abords, elle est en réalité d’une simplicité affligeante (surtout lorsqu’il n’y a pas eu d’arrestation) avec l’avènement de la possibilité de contester les avis de contravention en ligne directement sur le site du gouvernement ANTAI : https://www.antai.gouv.fr

Cette contestation nécessite néanmoins du temps en cas d’échec du recours (il faudra se présenter à l’audience et maintenir l’argumentation développée)

Contactez-nous

CONTACTEZ UN PROFESSIONNEL DU DROIT AUTOMOBILE

Par téléphone : 01.45.24.00.40 (du lundi au vendredi de 9h à 20h)
Par email : info@benezra.fr (7j/24h)

DROIT PÉNAL ROUTIER - DROIT DU PERMIS À POINT - DROIT DES ASSURANCES - DROIT DES VICTIMES DE LA ROUTE - DROIT DES VICES CACHÉS

Appel ?